Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Archives

20 avril 2018 5 20 /04 /avril /2018 20:51

 

Cette année verra le premier colloque international sur les allées organisé en France. Intitulé « Les allées, de la guerre à la paix »,  il éclairera un aspect de ce patrimoine largement ignoré en France et en Europe : les plantations d’allées mémorielles en Australie, au Canada, aux USA etc. à la suite de la Grande Guerre, plantations qui trouvent leurs racines dans les routes bordées d’arbres qui menaient aux champs de bataille. Avec des intervenants de trois continents, le colloque abordera également l’engagement des citoyens et des pouvoirs publics pour réhabiliter ce patrimoine. En soulignant la capacité des allées à créer des liens – physiques et humains, qui dépassent l’espace et le temps -, leur capacité à servir l’idée de cohésion et de paix, le colloque visera surtout à encourager la mise en résonance de lieux par les allées et d’amorcer une mise en réseau d’allées / d’acteurs, dans l’esprit d’un itinéraire culturel du Conseil de l’Europe.

 

Le colloque se tiendra les 12 et 13 novembre 2018, au lendemain du Centenaire de l’Armistice.

Il est porté par la toute jeune association ALLÉES-AVENUES /allées d’avenir/ www.allees-avenues.eu

 

Bien sûr, les indispensables actions d’information, de formation et de promotion qui font l’objet de l’association, et en particulier le colloque, ne seront possibles qu’avec le soutien du plus grand nombre.

 

Aussi, ils sollicite votre aide et vos soutiens.

 

 

ALLÉES - AVENUES     10 rue Jeannot - 54000 Nancy

   / allées d'avenir /         contact@allees-avenues.eu

 

 

Partager cet article
Repost0
29 octobre 2017 7 29 /10 /octobre /2017 21:59
Peaks of the Caucasus in Georgia                  Via Flaminia in Italy               

          October 1- 14, 2018

The registration for the Peaks of the Caucasus is now open.
 
The rally is supported by the Prime Minister and the largest bank of the country.
 
During 14 days we will be taking some truely stunning roads in this remarkable country. From the semi-desert at the Azerbaijan border to the highest peaks of Europe, from the buzzing city of Tbilisi with its nice restaurants to the Svan people high in the mountains. Fourteen days of light competition, some trials and new freindships.
Georgia in a country in full development, it is currently making a huge leap into the modern world. Important for us is that the main roads are excellent and that it is becoming increasingly challenging to find bad roads.
Georgia has a turbulent history dating back to the Persians, the Greek, Russia of the Tsars and of course the Soviet Union. All those influences have made the people very welcoming and are probably the reason the cuisine is so versatile and delicious.
These influences have made it to an Orthodox Christian country with a culture of churches and icons.
The biggest contribution to the world coming from Georgia is the wine making, dating back 6000 years.

Discover this estonishing Georgia with your pre-war car.
Peaks of the Caucasus

Start: Monday October 1, 2018
Republic Square
Tbilisi

Finish: Sunday October 14, 2018
Chateau Mukhrani
near Tbilisi

Registration:
Before November 1: € 5.930, –
After October 31: € 6.430, –

Shipping of car in closed container
starting at € 3.500, - + insurance.

Kilometers: ca 2250
 
 
  • Supported by the Georgian government.
  • A Maximum of 32 pre-war cars.
  • Fourteen nights in excellent hotels.
  • Thirteen dinners.
  • Twelve lunches.
  • Technical assistance.
  • Medical assistance.
  • Third party insurance up to $ 300.000, –
  • Commemorative photo book by photographer Wico Mulder.
  • Special prize for the winners.
  • Via Flaminia clothing.
  • Roadbooks, rallyshields etc.
 

          May 26 - June 2, 2018

Via Flaminia in South Italy.
 
The rally to Puglia was sold out in ten days time. However some entry positions in the rally from Puglia back to Bologna and Verona remain.
 
Puglia is known for its diversity and ancient culture. We find some of the most remarkable towns of Italy, charming fishing villages but also a range of beaches and beautiful natural settings. The food has its own fresh twist and the people are even more car-loving.
 
We start in baroque Lecce, also called "Rome of the South". We stay two nights in the Grand Hotel in the centre of town. In total we stay three days in Puglia before taking some of the most pristine roads towards our final destination on the Mille Miglia road above Bologna.
The rallies organised by Via Flaminia are not about speed or timing. There is a slight element of competition, but that is only to increase the liveliness of the discussions at the poolside. There is plenty of time for a cup of coffee on the town square or for a picture.
 
Those who have participated on the event in the past know that there is a unique and very special camaraderie that surrounds the Via Flaminia, we invite you to enter the event and experience this first-hand.

Via Flaminia Classic:

Start: Sunday May 27
Patria Palace, Lecce

Finish: Saturday June 2
Hotel Palazzo Loup, Bologna

Registration starting at: € 2.750, –

Truck: Holland - Bari Airport: € 700, -

Motorail: Verona - Düsseldorf starting at € 570, -

 
  • A maximum of 30 crew
  • Seven nights in excellent hotels.
  • Five dinners.
  • Three or four lunches.
  • Technical assistance.
  • Special prize for the winners.
  • Via Flaminia clothing.
  • Roadbooks, rallyshields etc.
Please have a look at www.via-flaminia.com for any additional information.
You are also welcome to send an e-mail to Bart Kleyn
or to call Bart in Amsterdam: +31 6 242 343 45
Partager cet article
Repost0
22 octobre 2017 7 22 /10 /octobre /2017 17:33

Le site web CartoMundi – Valorisation en ligne du patrimoine cartographique, développé par l'université d'Aix-Marseille, dans le cadre de la Maison méditerranéenne des Sciences de l'homme et avec le soutien du laboratoire Telemme, est régulièrement alimenté par de nouvelles références et de nouvelles reproductions. On en compte actuellement plus de 6000 dont la moitié représente les pays du sud et de l'est méditerranéen où la documentation cartographique n'est pas aisément accessible.


La liste qui suit correspond aux séries cartographiques reproduites. Elle est organisée par continents ; chaque ligne de cette liste est un lien hypertexte qui, par un simple clic, permet d'accéder directement aux reproductions correspondantes sur CartoMundi, sans passer par le moteur de recherche. Depuis cette entrée, utiliser le tableau d'assemblage situé en bas à gauche de l'écran pour naviguer dans chaque série.

Le fichier PDF de cette liste est disponible à l'adresse suivante : https://mycore.core-cloud.net/index.php/s/hDlSy3weU9v0zv5
 
Information à diffuser sans modération.

Ces cartes sont en haute définition.
 
EUROPE
Europe, 1:1 500 000, 1914-1916, 12 feuilles, 11 reproductions
Balkans, 1 000 000, 1899-1928, 6 feuilles, 6 reproductions
Europe centrale, 1:750 000, 1882-1948, 54 feuilles, 32 reproductions
Europe centrale, 1:400 000, 1914-1916, 57 feuilles, 7 reproductions
Europe centrale, Balkans, 1:200 000, 1889-1919, 282 feuilles, éd. KuK, 341 reproductions
Europe centrale, démographie, 1:200 000, 1939-1941, 13 feuilles, 13 reproductions
Albanie, 1:50 000, 1929-1939, 91 feuilles, éd. italienne, 65 reproductions
Estonie, 1:200 000, 1933-1940, 16 feuilles, 13 reproductions
France, 1:50 000, 1976-2010, 1095 feuilles, 80 reproductions
France et environs, 1:500 000, 1926-1960, 22 feuilles, 57 reproductions
France, 1:100 000, 1954-1982, 293 feuilles, 293 reproductions
France, 1:200 000, 1881-1899, 141 feuilles, 150 reproductions
France, 1:80 000, 1818-1900, 274 feuilles, 274 reproductions
France, géologie, 1:50 000, 1924-2005, 39 feuilles, 27 reproductions
France, Bouches-du-Rhône, 1:10 000, 1901-1950, 108 feuilles, plans directeurs, 106 reproductions
France, Bouches-du-Rhône, 1:10 000 et 1:20 000, 1825-1834, 68 manuscrits, 68 reproductions
France, Dauphine et comté de Nice, 1:86 400, 1754, 9 + 1 feuilles, Bourcet, 9 reproductions
France, Guyenne, 1:43 200, 1762-1840, 55 feuilles, Belleyme, 51 reproductions
France, Marseille, 1:5000, 1970-1971, 70 feuilles, 69 reproductions
France, Marseille, plan cadastral, 2500, 1919-1920, 12 feuilles, exemple, 24 reproductions
France, env. de Paris, 1:5 000, 1895-1900, 105 feuilles, Ponts et Chaussées, 99 reproductions
France, Paris, vue à vol d'oiseau, 20 feuilles, vers 1770, Turgot, 20 reproductions
Grèce du nord, 1:50 000, 1917, 17 feuilles, 15 reproductions
Grèce du nord, 1:50 000, vers 1939-1940, 127 feuilles, 124 reproductions
Grèce, 1:1:100 000, 1940, 74 feuilles, éd. allemande, 74 reproductions
Grèce, 1:200 000, 1852-1920, 20 feuilles, 20 reproductions
Grèce, 1:50 000, 1916-1918, 39 feuilles, 39 reproductions
Grèce, 1:50 000, vers 1920, au moins 10 feuilles, éd. SGA, 6 reproductions
Grèce, Céphalonie, 1:50 000, 1918, 4 feuilles, 4 reproductions
Hongrie, démographie, 1:200 000, 1941, 23 feuilles, W. Krallert, 23 reproductions
Italie, Alpes occidentales, 1:80 000, 1900-1911, 40 feuilles, 40 reproductions
Pologne, 1:300 000, 1921-1942, 60 feuilles, éd. nationale, 67 reproductions
Portugal, 1:50 000, 1900-1993, 173 feuilles, 6 reproductions
Roumanie, 1:100 000, 1917-1939, 103 feuilles, éd. allemande, 102 reproductions
Russie d'Europe, 1812-1814, 1:500 000, 77 + 2 feuilles, 79 reproductions
Serbie, 1:100 000, vers 1916, 34 feuilles, 22 reproductions
Serbie, 1:75 000, [ca 1880]-1918, 96 feuilles, 67 reproductions
Slovaquie, démographie, 1:200 000, 1941, 9 feuilles, W. Krallert, 9 reproductions
Yougoslavie, démographie, 1:200 000, 1941, 40 feuilles, W. Krallert, 40 reproductions
 
AFRIQUE
Afrique, 1:2 000 000, 1883-1900, 63 feuilles, 63 reproductions
Afrique occidentale française, 1:1 000 000, 1904, 17 feuilles, 15 reproductions
Algérie-Tunisie, 1:500 000, 1924-1984, 52 feuilles, 70 reproductions
Algérie, 1:200 000, 1892-1960, 93 feuilles, découpage SGA, éd. civile, 116 reproductions
Algérie, 1:200 000, 1961-1973, 36 feuilles, éd. civile, Type 1960, 30 reproductions
Algérie, 1:50 000, 1882-1985, 515 feuilles, 221 reproductions
Cameroun, 1:300 000, 1910-1914, 32 feuilles, Moissel, 32 reproductions
Egypte, 1:50 000, 1896-1913, 165 feuilles, série quadrant, 142 reproductions
Egypte, 1:25 000, 1923-1959, 412 feuilles, série kilo, 204 reproductions
Libye, 1 000 000, 1934-1935, 11 feuilles, 6 reproductions
Libye, 1:400 000, 1933-1961, 56 feuilles, 46 reproductions
Madagascar, 1:100 000, 1927-1973, 478 feuilles, 576 reproductions
Maroc, 1:500 000, 1920-1924, 12 feuilles, 33 reproductions
Maroc, 1:500 000, 1924-1936, 12 feuilles, 31 reproductions
Maroc, 1:500 000, 1935-1951, 15 feuilles, 13 reproductions
Maroc, 1:50 000, 1931-1994, 1033 feuilles, numérotation internationale, 171 reproductions
Maroc, Rif, 1:200 000, 1927, 6 feuilles, éd. espagnole, 6 reproductions
Maroc, Rif, 1:50 000, 117 feuilles, éd. espagnole, 227 reproductions
Tunisie, 1:200 000, 1887-1960, 45 feuilles, éd. civile, 97 reproductions
Tunisie, 1:100 000, 1897-1961, 94 feuilles, 47 reproductions
Tunisie, 1:50 000, 1881-1976, 143 feuilles, éd. SGA, 81 reproductions
 
MOYEN-ORIENT
Moyen-Orient, 1:250 000, [1919], 10 feuilles, éd. SGA, 14 reproductions
Moyen-Orient, 1:200 000, 1919-1935, 55 feuilles, copie SGA d'une éd. ottomane, 97 reproductions
Liban sud, 1:25 000, 1943-1952, 8 feuilles, 8 reproductions
Liban, Bekaa, 1:25 000, 1942-1944, 8 feuilles, 8 reproductions
Liban, env. de Tripoli, 1:25 000, 1944, 5 feuilles, 5 reproductions
Liban, Beyrouth, 1:5 000, 1921-1932, 6 feuilles, 6 reproductions
Palestine, 1:100 000, 1942-1955, 16 feuilles, 16 reproductions
Palestine, 1:25 000, 1940-1947, 117 feuilles, 179 reproductions
Palestine, 1:20 000, 1941-1942, au moins 62 feuilles, 62 reproductions
Syrie, Liban, 1:500 000, 1931-1954, 6 puis 7 feuilles, 6 reproductions
Syrie du nord, 1:100 000, 1928-1930, 5 feuilles, 5 reproductions
Syrie, env. de Damas, 1:200 000, 1927-1928, 3 feuilles, 3 reproductions
Syrie, env. de Damas, 1:25 000, 1941-1944, 7 feuilles, 5 reproductions
Syrie, env. de Damas, 1:25 000, 1942-1945, 32 feuilles, 15 reproductions
Syrie, env. de Damas, 1:20 000, 1941, 3 feuilles, 3 reproductions
Turquie, 1:200 000, 1942-1957, 119 feuilles, éd. nationale, 123 reproductions
Turquie de l'ouest, 1:300 000, 1910-1913, 6 feuilles, Philippson, 6 reproductions
Turquie orientale, 1:250 000, 1901-1923, 50 feuilles, 55 reproductions
Turquie, Dardanelles, 1:25 000, 1914-1915, 60 feuilles, en ottoman, 54 reproductions
Turquie, env. d'Edirne, 1:25 000, 1910-1911, 24 feuilles, en ottoman, 24 reproductions
Turquie, env. d'Istanbul, 1:25 000, 1914-1915, 51 + 2 feuilles, en ottoman, 38 reproductions
 
ASIE
Indochine, 1:400 000, 1945-1955, 24 feuilles, 157 reproductions
Indochine, 1:100 000, 1900-1947, 252 feuilles, première éd. SGI, 228 reproductions
Indochine, 1:100 000, 1947-1959, 413 feuilles, seconde éd. SGI puis SGIF, 536 reproductions
Indochine, Tonkin, 1:25 000, 1901-1944, 157 feuilles, couleurs, 214 reproductions
 
AMERIQUE
Amérique centrale, 1 000 000, 1898, 11 feuilles, éd. SGA, 11 reproductions
 
CartoMundi. Valorisation en ligne du patrimoine cartographique – Université d'Aix-Marseille, CNRS, Maison méditerranéenne des sciences de l'homme, Telemme, Aix-en-Provence. 
 
 
ENGLISH VERSION
More than 6500 cartographic reproductions online
 
Dear collegues and maps enthusiasts,
 
The website CartoMundi – Online Promotion of the Cartographic Heritage, developped by Aix-Marseille University, in the context of the Maison méditerranéenne des sciences de l'homme settled in Aix-en-Provence, is regularly feeded with new references (more than 70 000) and new reproductions. Currently they are 6500, half of them represents Southern and Eastern Mediterranean Countries where cartography is not easily available
            The list below corresponds to the reproducted series. It's organized by continent. Each line of this list is a link to point directly toward the corresponding reproductions, avoiding the search engine. From this entry, use the sheet index located botton-left of the screen to navigate into each series. The corresponding PDF file is available at the following address : https://mycore.core-cloud.net/index.php/s/UqjY2KNxuZvwww8
 
Information to disseminate without moderation

 

Partager cet article
Repost0
20 septembre 2017 3 20 /09 /septembre /2017 20:38

L'engouement pour les anciennes depuis quelques années est considérable.

En rendant accessible à tous la location de voitures de collection, toutes gammes confondues, via sa plateforme de location entre particuliers, Roadstr révolutionne l'usage de ces autos anciennes.

 

Autrefois considéré comme un privilège de nanti, rouler en voiture de collection est devenu un art de vivre qui se partage.

On constate de plus en plus de trentenaires passionnés parmi la communauté des propriétaires en constante augmentation. Pour cette "nouvelle génération", posséder une ou plusieurs automobiles anciennes relève d'un intérêt personnel, d'une passion, pour l'objet lui-même, mais aussi pour les possibilités offertes de l'utiliser dans un cadre de loisirs, que ce soit en rallye, promenade ou rassemblement.

 

 

Alors que l'économie collaborative devient une véritable alternative de consommation, Roadstr offre la possibilité au grand public de louer à un particulier un véhicule qui, par sa valeur et son coût, ne serait pas forcément accessible à l'achat.

 

En se positionnant en véritable tiers de confiance, le site, lancé en 2015, recense aujourd'hui plus de 750 voitures entretenues, à tous les prix et pour tous les goûts, dans tout le pays.

 

Fait rare pour une plateforme de location entre particuliers, chacune d'entre elles est assurée tous risques grâce au partenariat de la start-up avec son partenaire Allianz.

 

www.roadstr.fr

 

 

Partager cet article
Repost0
12 octobre 2016 3 12 /10 /octobre /2016 19:11
« Allée-cathédrale  d’Heudicourt ».  Crédit  photo :  Roys  Lekus  et  l’Association  du  Gothique  Frémissant, lauréate du « Prix des allées 2016 » organisé par la SPPEF
« Allée-cathédrale d’Heudicourt ». Crédit photo : Roys Lekus et l’Association du Gothique Frémissant, lauréate du « Prix des allées 2016 » organisé par la SPPEF

Les allées d’arbres sont ces voies – chemins, routes, rues, mais aussi canaux – bordés d’alignements d’arbres plantés de manière régulière, qui marquent avec force les paysages européens. Toutes ces allées sont liées à l’art du jardin « à la française », qui leur a donné leur nom : « allé » en norvégien ou en suédois, « Allee » en allemand, « aleja » en polonais etc. Sorties du jardin pour sillonner les territoires depuis le 16ème siècle, elles ont en commun d’avoir été plantées pour mettre en valeur, embellir, marquer le territoire.

Les allées ont depuis longtemps été comparées à des cathédrales végétales, avec leur colonnade, leur voûte, et leurs bas-côtés lorsqu’elles sont doubles. Elles sont aussi des corridors biologiques et des habitats dont le rôle important pour la biodiversité a été documenté lors de la conférence internationale Infra Eco Network Europe à Lyon cet été (www.iene.info).

Instituée en 2008 en Allemagne, la Journée des Allées, le 20 octobre, s’est étendue depuis 2015 à l’Europe. Cette date correspond également à l’adoption, en 2000 à Florence, de la Convention européenne du paysage.

L’objectif de la Journée des Allées est de mettre en lumière ce patrimoine et de contribuer à sa préservation. Les actions sont diverses et peuvent aller de la simple mention publique de la journée jusqu’à des plantations associant des personnalités, en passant par des conférences, ou des évènements sportifs, telle la course cycliste dénommée le « Tour d’Allée » organisée chaque année sur l’île de Rügen, en Allemagne, double hommage à la France, avec l’utilisation du terme « allée » et l’allusion au « Tour de France ». En 2014, un nouvel itinéraire touristique, la Lippische Alleenstraße, empruntant 140 km d’allées, avait également été inauguré à cette occasion en Rhénanie-du-Nord- Westphalie (D).

Les différentes initiatives sont désormais documentées par une galerie photo à l’adresse www.flickr.com/photos/europeanavenueday. Pour y figurer, les photos de ces initiatives seront envoyées à EuropeanADay@european-avenues.eu.

Cette année, en Allemagne, le lauréat du concours photographique et surtout le nom de l’« allée préférée » de l’année seront dévoilés par le BUND. Dans le Bade-Wurtemberg, la secrétaire d’Etat aux finances du Land s’exprimera, dans les jardins du château de Bruchsal, sur l’intérêt du réseau d’allées historique. En Italie, Legambiente organisera diverses actions de sensibilisation. En République Tchèque, une nouvelle allée sera plantée par ARNIKA en Moravie-Silésie. En France, la SPPEF (Société pour la Protection des Paysages et de l’Esthétique de la France) lancera l’édition 2017 du « Prix des allées ». La commune de Beaurecueil (Bouches-du-Rhône), lauréate 2016 du prix, organisera un apéritif le long de son allée de mûriers. L’association du Gothique Frémissant, également lauréate, exposera, avec la commune d’Heudicourt (Eure) et la Communauté de communes du canton d’Etrepagny, des photos d’allées françaises et européennes. Dans les Vosges, à Trampot, Chantal Pradines donnera une conférence sur la riche dimension culturelle des allées. Le CAUE et le Conseil départemental de l’Allier placeront une réunion de travail sous le signe de la Journée Européenne des Allées, tandis que dans le Gers, l’ASPPAR (Association pour la Protection des Arbres en bord des Routes) invite à faire une photo des Promenades de Condom.

Alors que la France vient d’inscrire la protection des allées dans le Code de l’environnement, ces évènements sont une application concrète de la « mise en valeur spécifique » à laquelle le nouvel article. L.350-3 invite.

Pour en savoir plus

Cabinet All(i)ée

Chantal Pradines

Ingénieur Centrale Paris. Expert indépendant auprès du Conseil de l’Europe

Tél. 03 29 06 78 50 chantal.pradines@centraliens.net

LES ALLÉES, UN PATRIMOINE EUROPÉEN EN VEDETTE

400 ans d’histoire

L’histoire des alignements d’arbres de bord de route, de rue, de chemin, de canaux en Europe commence au milieu du 15ème siècle : la double file d’arbres plantés régulièrement est un instrument parfait pour appuyer les perspectives, essentielles à l’aménagement des jardins ordonnés de la Renaissance puis des jardins « à la française » du 17ème siècle. Elle guide le regard vers ce que l’on veut mettre en valeur, l’entrée de la demeure, une statue ou une fontaine dans le jardin. Dès le 16ème siècle, l’allée d’arbres sort du jardin, plantée sur deux, trois, cinq kilomètres… : l’allée montre la richesse et l’étendue des terres de celui qui fait planter.

A la même époque, on plante aussi des allées sur les remparts et aux portes des villes, sous forme de mails et de promenades, tandis que les premières ordonnances imposent la plantation d’arbres le long des routes de campagne.

La plantation d’allées se perpétue au 18ème siècle et se renforce au 19ème, lorsque les boulevards qui remplacent les fortifications sont plantés à leur tour en allées, tout comme les avenues des grandes villes destinées à lutter contre l'insalubrité et les difficultés de circulation, les allées des cimetières, les accès aux gares, aux écoles etc.. Elle se poursuit principalement jusqu’au milieu du 20ème siècle.

Un patrimoine culturel lié au jardin « à la française »

Quel que soit leur contexte, le lieu, l’époque, ces plantations répondent aux codes définis dans les traités des jardins du 17ème siècle. L’espacement des arbres sur la ligne et entre lignes, les proportions, donnent naissance à une « architecture », commune, très tôt comparée à celle des cathédrales, avec la colonnade, la voûte, la transparence des « fenêtres » ouvertes sur le paysage entre les troncs.

Chaque allée a toutefois son identité propre : selon les lieux, selon les époques, les essences d’arbres varient. La lumière changeante, les saisons, le vent animent chaque allée et lui donnent un cachet toujours renouvelé.

L’objectif affiché des plantations est esthétique, y compris lorsque d’autres motifs, utilitaires - produire du bois, délimiter la voie, guider et protéger le voyageur etc. - entrent également en jeu. Projet de jardin et projet de paysage à l’échelle du pays sont imbriqués : les observateurs des 18ème et 19ème siècles comparent d’ailleurs les routes plantées des campagnes aux allées de jardins.

La France, avec le rayonnement du jardin « à la française », a joué un rôle déterminant dans la diffusion de ces plantations dans toute l’Europe. Ce rôle lui est reconnu encore aujourd’hui, avec l’usage du terme français « allée » dans de nombreux pays. Le fait d’utiliser ce terme, issu des traités des jardins, pour désigner une voie et ses alignements d’arbres, quelle que soit la nature de la voie, souligne le lien qui rattache toutes ces plantations au jardin « à la française ».

Un patrimoine porteur de sens et créateur de liens

La dimension culturelle des allées, qui les rattache à une histoire, donne du sens au paysage, permet de comprendre pourquoi on a planté des arbres.

Le caractère universel de leur « architecture » a un fort pouvoir évocateur, celui du symbole. Qui voit une allée associe d’autres images d’allées, d’autres lieux, d’autres temps. Après la 1ère Guerre mondiale, des « allées de mémoire » ont ainsi été plantées dans certains pays du Commonwealth en guise de « monument aux morts » : elles rappelaient les longues routes françaises bordées d'arbres qui avaient tant marqué ces jeunes soldats étrangers avant qu’ils ne meurent sur le front. Les arbres constituaient aussi une représentation de la victoire de la vie sur la mort, se prêtant mieux que le marbre à un hommage aux victimes.

L’allée crée du lien dans le temps, le lien de l’histoire générale des allées et celui de l’histoire particulière de chaque allée. Certaines se perpétuent depuis plusieurs siècles moyennant, le cas échéant, des replantations. C’est le cas de l’« allée de la Motte », à Joué-du-Plain (Orne), plantée au 17ème siècle, replantée à neuf à la fin du 18ème siècle, et qui vient d’être renouvelée dans la même logique qu’il y a 200 ans. L’Association de Sauvegarde du patrimoine de Joué-du-Plain a été désignée lauréate du « Prix des allées 2016 » de la SPPEF.

L’allée crée du lien dans l’espace : elle relie deux lieux, voire beaucoup plus : l’itinéraire touristique allemand mis en place en 1992, la Deutsche Alleenstrasse, s’étend aujourd’hui sur 2 900 km.

L’allée crée du lien entre les hommes : depuis 2006, chaque année, divers pays accueillent des conférences ayant pour thématique les allées ; certains acteurs européens se retrouvent depuis 2012 au sein d’un groupe de travail informel. Localement, aussi, des citoyens se réunissent autour d’une allée spécifique, pour veiller à sa préservation, tels les parrains engagés auprès du BUND (Amis de la Terre Allemagne) ou les membres de l’association « Pelouse et Environnement » à Montgeron (Essonne), autre lauréate du « Prix des allées 2016 ».

Le lien créé peut avoir une portée symbolique forte. A l’initiative du BUND et de la fondation polonaise FER (Fundacja EkoRozwoju), une route transfrontalière est devenue en 2014 la première allée germano-polonaise. Le panneau qui la signale porte la mention « Des allées, pas des frontières ». Ce 20 octobre, l’Association du Gothique Frémissant, également lauréate du « Prix des allées 2016 » réalisera, avec concours de la commune d’Heudicourt (Eure) et de la communauté de communes du canton d’Etrepagny, une exposition mettant en résonance l’« allée-cathédrale » d’Heudicourt et l’allée de mûriers de Beaurecueil (Bouches-du-Rhône) - la commune de Beaurecueil est également lauréate du « Prix des allées 2016 » - ainsi que des allées d’autres pays européens illustrées dans l’ouvrage collectif « Avenues in Europe. Yesterday, today and tomorrow » paru en 2015.

Un patrimoine naturel en adéquation avec les enjeux contemporains

Les arbres des allées précipitent les poussières et réduisent les concentrations en polluants tels les oxydes d'azote, l’ozone ou les PCB. Ils abaissent les températures et réduisent les consommations de carburant, par une diminution de l’usage de la climatisation et des évaporations des réservoirs. A cela s’ajoute leur rôle de puits de carbone.

Les allées sont particulièrement précieuses pour la préservation de la biodiversité. Une session a été dédiée à ce sujet à la conférence internationale Infra Eco Network Europe 2016 coorganisée notamment par le ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer et la Fondation pour la Recherche sur la biodiversité. La dimension verticale des allées, leur voûte, leur structure linéaire en font des postes de retrait et d’observation, des ouvrages de franchissement, des corridors de déplacement. La variété des ambiances physiques entre intérieur et extérieur, entre partie inférieure et supérieure, et l’exceptionnelle stabilité de la structure « allée » - liée à la constance de la voirie -, et la longévité des arbres qui les constituent - soustraits à une gestion sylvicole - jouent un rôle déterminant pour de très nombreuses espèces des Listes rouges (insectes, lichens, mousses notamment).

Les allées ont un effet positif pour la sécurité routière, comme l’ont montré diverses études françaises et étrangères. Il se traduit par une conduite « apaisée » : abaissement significatif de la vitesse, plus grande tolérance à la frustration, prudence accrue. Cet effet positif est largement ignoré car il est impossible de comptabiliser le nombre de victimes évitées grâce aux allées. Il est lié au caractère esthétique des allées et à leur capacité à signaler efficacement les virages, carrefours, entrées d’agglomérations et à rendre la vitesse perceptible par le défilement des arbres.

Il a pu être démontré que le risque d’être tué dans un territoire donné ne dépendait pas de la richesse de celui-ci en arbres d’alignement. La plantation d’allées d’arbres n’est donc nullement incompatible avec l’existence d’un haut niveau de sécurité sur les routes.

Les allées d’arbres, un patrimoine apprécié et créateur de valeur

L’esthétique des allées, leur capacité à faire sens et à créer du lien, qui est liée à leur dimension culturelle, leur intérêt comme patrimoine naturel sont à la fois mobilisateurs et créateurs de valeur.

Les allées sont appréciées, comme le montrent l’avis positif unanime du Jury citoyen organisé en 2006 en Meurthe-et-Moselle, le large panel de personnalités éclairées soutenant le Manifeste européen pour les allées, les « sondages » en France et à l’étranger.

Les allées sont mobilisatrices : les lauréats du « Prix des allées 2016 » de la SPPEF sont parvenus à mobiliser des fonds importants issus du mécénat ou de dons de particuliers. Dans plusieurs pays européens, de grandes associations spécialisées dans la défense de l'environnement, du patrimoine culturel, la promotion de l'arbre ou le paysage s’associent pour rappeler l’intérêt de ce patrimoine.

Les allées sont créatrices de valeur, par l’activité économique liée aux arbres - de la pépinière aux élagueurs en passant par les experts en arboriculture ornementale -, mais aussi comme support touristique, avec des itinéraires et des offres d’opérateurs, en particulier en Allemagne.

2016, une année importante pour les allées d’arbres en France

Depuis cette année, en vertu de l’article L. 350-3 du Code de l’environnement, les allées et alignements d’arbres bordant les voies sont désormais protégés en France. La France a ainsi rejoint les pays qui disposaient déjà d’une protection systématique pour les allées, tels que le Luxembourg, la Pologne, la Suède, l’Allemagne etc.

Il est désormais interdit d’abattre, de porter atteinte, de compromettre la conservation ou de modifier radicalement l’aspect d’un ou de plusieurs arbres d’une allée ou d’un alignement d’arbres sauf dans certains cas particuliers : lorsqu’il est démontré que l’état sanitaire ou mécanique des arbres présente un danger pour la sécurité des personnes et des biens, ou un danger sanitaire pour les autres arbres, ou bien lorsque l’esthétique de la composition ne peut plus être assurée et que la préservation de la biodiversité peut être assurée par ailleurs. Des dérogations peuvent également être accordées pour les besoins de projets de construction.

2016 est aussi la première année où des lauréats ont été récompensés pour leurs actions en faveur des allées : le « prix des allées 2016 » déjà mentionné a été remis à Lyon le 31 août dernier par Alexandre Gady, président de la SPPEF (Société pour la Protection des Paysages et de l’Esthétique de la France), en présence de Patrick Brie, représentant le ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer, et de Maguelonne Déjeant-Pons, représentant le Conseil de l’Europe. Cinq lauréats ont été récompensés : à ceux déjà cités s’ajoute le conseil départemental de la Haute- Garonne, pour sa politique générale de gestion de ses allées d’arbres.

Pour en savoir plus

Cabinet All(i)ée

Chantal Pradines est ingénieur diplômée de l’École Centrale de Paris. Après avoir travaillé dans les travaux publics et la communication, elle a créé le cabinet All(i)ée en 2008 pour œuvrer à la promotion des allées d’arbres en France et en Europe. Expert auprès du Conseil de l'Europe dans le cadre des travaux sur la Convention Européenne du Paysage, elle a à son actif une centaine d’articles et de communications dans des revues françaises et internationales et dans des congrès et séminaires dans une dizaine de pays d’Europe. Elle est conseillère scientifique du projet franco-canadien « La mémoire du paysage - Le rapatriement des Chênes de Vimy » et a présidé le jury du « Prix des allées 2016 » de la SPPEF.

Contact : Tél. 03 29 06 78 50 ; chantal.pradines@centraliens.net

Quelques liens et références utiles

www.iene.info www.sppef.fr

Brückmann, K. (éd). : Avenues in Europe. Yesterday, today and tomorrow. 2015

Pradines, Ch.: Infrastructures routières : les allées d’arbres dans le paysage in Facettes du paysage. Réflexions et propositions pour la mise en œuvre de la Convention européenne du paysage. Editions du Conseil de l'Europe, 2012, p. 117-196 (disponible en ligne sur le site du Conseil de l’Europe)

Pradines, Ch., Marmier, F. : Infrastructures. Alignements d'arbres et sécurité routière. Revue Générale

des Routes et de l’Aménagement n° 891, 2011, p. 55-63

Pradines, Ch. : La route bordée d’arbres - entrée et sortie de la Grande Guerre. Rétro Tourisme - Automobilisme, Patrimoine & Transports, n° 2, 2014, p. 60-61

Pradines, Ch. : Les allées d’arbres, voies royales pour la biodiversité. La Revue Durable, n° 52, 2014, p. 58-61

Pradines, Ch. : L'allée d'arbres : route touristique par excellence ? Rétro Tourisme - Automobilisme,

Patrimoine & Transports, n° 3, 2015, p. 44-47

Pradines, Ch. : Des allées dans le jardin Europe : les routes bordées d’arbres. Sites & Monuments, n°

222, 2015, p. 33-41

Partager cet article
Repost0
15 mai 2013 3 15 /05 /mai /2013 23:00

BA3113613.jpgPARLEMENT EUROPEEN ETUDE :

LE TOURISME LIÉ AU PATRIMOINE  PDF gratuit du rapport téléchargeable en ligne :

Ce rapport décrit et analyse l'évolution du tourisme lié au patrimoine industriel et du tourisme rural en Europe, de même que les facteurs à l'origine de cette évolution et les périodes et les endroits concernés. Il examine les problématiques actuelles rencontrées dans ces domaines et propose des façons de développer ces deux activités, d'améliorer leur viabilité et leur durabilité, et de renforcer ainsi les retombées positives aux plans économique, environnemental et socioculturel pour les communautés locales concernées et l'Europe dans son ensemble.

Industrial heritage and agri/rural tourism in Europe

A review of their development, socio–economic systems and future policy issues

This report provides a description and analysis of how, why, when and where industrial heritage based tourism and rural tourism have developed in Europe. It discusses current issues in those subjects and suggests ways in which both activities could be expanded, made more viable and sustainable, and so deliver greater economic, environmental and socio-cultural benefits for the local communities involved and for Europe as a whole.

Free PDF on line :

http://bookshop.europa.eu/is-bin/INTERSHOP.enfinity/WFS/EU-Bookshop-Site/en_GB/-/EUR/ViewPublication-Start?PublicationKey=BA3113613

INDUSTRIEL ET RURAL 

 

AUTEUR Bernard Lane    Institute of Transport and Tourism, UK 

Partager cet article
Repost0
12 mai 2013 7 12 /05 /mai /2013 22:06

 Paris-Madrid-1903.JPG

H&H Classic Rallies va faire revivre la course Paris-Madrid. Le départ de la course sera donné le 24 mai prochain à l'hôtel Trianon de Versailles, avec des voitures de toutes époques, mais aussi des voitures du début du siècle comme une authentique Mercedes de 1903 : Une Mercedes 60 HP de 1903 pilotée par Tim Scott, une Gladiator 1904 aux mains de Paul-Émile Bessade ou encore une Gordon-Bennett Star de 1905, propriété du britannique Jonathan Turner.

Organisée pour la première fois en 1903, la course Paris-Madrid avait été stopper lors de son passage à Bordeaux en raison du trop grand nombre d'accidents.

Comme pour l'édition originale, trois journées de course seront au programme avec des arrêts prévus à Angoulême, Pampelune et bien sûr Madrid.

Le parcours de l'épreuve reprendra les grands axes de l'édition originale, et si vous souhaitez assister au passage des concurrents, rendez-vous sur le site officiel pour découvrir l'itinéraire complet de ce Paris-Madrid 2013.

http://www.hhclassicrallies.com/our-rallies/vintage-paris-madrid-2013

 

Brochure :

http://www.hhclassicrallies.com/wp-content/uploads/405157%20Paris%20Madrid%20Brochure_spreads_no%20ticksSML.PDF


Partager cet article
Repost0
6 février 2013 3 06 /02 /février /2013 22:22

unesco-patrimoine-mondial.gifLa Via Francigena vise à une reconnaissance prestigieuse : faire partie de la liste des patrimoines mondiaux reconnue par l’Unesco. En Italie, la première étape a été franchie avec la constitution auprès du ministère de la Culture, d’un groupe ad hoc chargé de la coordination de cette candidature auprès de l’institution et de la procédure d’inscription.

 

http://www.villemagne.net/blog/via-francigena-vers-une-inscription-au-patrimoine-mondial-de-l-humanite-liste-de-l-unesco

Partager cet article
Repost0
10 juin 2012 7 10 /06 /juin /2012 19:13

 

allees_arbres_suede.JPG

 

Patrik Olsson un suédois prépare une thèse de doctorat pour ce vendredi 15 juin 2012.


Cette thèse porte sur les allées d'arbres (routes bordées d'arbres - en Suéde). Ces routes bordées d'arbres sont un élément caractéristique du paysage dans de nombreuses parties de la Scandinavie. Il s'agit d'une réalisation humaine avec un effet visuel clair dans le paysage. L'allée est aussi quelque chose qui est à la fois la nature et la culture, un travail d'origine humaine sur la nature.Le but de la thèse est de décrire, d'analyser et de discuter de la géographie historique des allées d'arbres scandinaves pendant la période 1700-1900.

 

Un des aspects importants à considérer est le développement physique et morphologique du paysage et aussi comment les gens ont conçu le paysage au cours de la période étudier. Comment l'homme voit ces paysages ? La thèse aborde le sujet du paysage et de la puissance. Les questions importantes sont les suivantes: Pourquoi ces arbres on-t'il été plantés le long des routes ? Quand cela a-t'il commencé et comment celà c'est-il développé ? Où ont été plantés ces allées d'arbres et quels types d'espèces ont-elles été utilisées. Afin d'approfondir notre compréhension des questions plus philosophiques ont également été abordées. Quelles sont les raisons pratiques, symbolique et esthétique ? Comment ces aspects ont-ils changés au fil du temps et été adaptés selon le caractère du paysage ?


http://www.lu.se/o.o.i.s?id=12588&postid=2544274 (info sur cette thèse et résumé en anglais).

L’ouvrage entier, en suédois, est disponible à l’adresse :

https://lup.lub.lu.se/luur/download?func=downloadFile&recordOId=2544274&fileOId=2544306

 

Partager cet article
Repost0
23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 21:39

allee2.jpg

Les 12 et 13 mars 2012 en Allemagne

Séminaire  (entre Coblence et Bonn) sur les allées et routes bordées d'Arbres

http://www.alleenschutzgemeinschaft.de/text/frames.html

http://www.alleenstrasse.com

 

Impressum

Dies ist die Website des gemeinnützigen Vereins 

"Alleenschutzgemeinschaft e.V."

Vereinssitz: Schwerin
Vereinsregisternummer: 1200, Amtsgericht Schwerin

Vorsitzende:
Cornelia Behm MdB
Deutscher Bundestag
Platz der Republik 1
11011 Berlin


Tel. 030-227 71565
Fax 030-227 76165
E-Mail: info@alleenschutzgemeinschaft.de

 

Une semaine avant, un autre séminaire aura lieu en Suède sur le même sujet.

Partager cet article
Repost0